Jump to ContentJump to Main Navigation
Show Summary Details
More options …

Manuel des frontières linguistiques dans la Romania

[Manual of Language Boundaries in the Romance-speaking World]

Ed. by Ossenkop, Christina / Winkelmann, Otto

Series:Manuals of Romance Linguistics 11

eBook (PDF)
Publication Date:
September 2018
Copyright year:
2018
ISBN
978-3-11-031339-0
See all formats and pricing

2. Les frontières linguistiques de la Galloromania : vue d’ensemble

Winkelmann, Otto

Abstract

Galloromania est le nom donné par les linguistes à l’aire de diffusion du français, de l’occitan et du francoprovençal en Europe occidentale. Selon cette définition, la Galloromania ne recouvre qu’en partie la zone d’implantation historique des Gaulois ou Celtes continentaux. Excluant la Corse et les territoires d’outre-mer, elle englobe par contre la Wallonie belge, les cantons suisses francophones, la Vallée d’Aoste, le Piémont occidental et le Val d’Aran. Le français est langue officielle en France, en Wallonie et en Suisse romande. Il est langue coofficielle dans la Vallée d’Aoste. Dans le Val d’Aran, le français est partiellement employé comme langue commerciale. L’aire de diffusion de l’occitan comprend la majeure partie du sud de la France. Il est par ailleurs parlé dans le Piémont occidental et le Val d’Aran. Alors qu’en France il ne jouit d’aucun statut légal, il bénéficie d’une certaine protection en tant que langue de minorité dans de nombreuses communes du Piémont occidental. Dans le Val d’Aran et la région autonome de Catalogne, l’occitan est langue coofficielle à côté du catalan et de l’espagnol. Le francoprovençal est parlé en Suisse romande, le canton du Jura et dans le sud de la Franche-Comté, dans le département du Jura, ainsi que dans le Lyonnais, en Savoie et dans la Vallée d’Aoste. Il n’a aucun statut juridique. Au sein de l’aire de diffusion des langues galloromanes, on trouve des frontières séparant d’une part le français, l’occitan et le francoprovençal, et de l’autre ces trois langues romanes de plusieurs langues non romanes. Étant donné que l’occitan et le francoprovençal n’ont plus d’aire de diffusion continue et sont essentiellement parlés - ponctuellement qui plus est - par des locuteurs d’un âge avancé, les frontières extérieures de ces deux langues sont plutôt de nature virtuelle. Dans ce qui suit, nous dessinerons une vue d’ensemble des principales frontières linguistiques de la Galloromania, avec un renvoi aux articles spécifiques du manuel. Seront laissées de côté les langues non territoriales des nombreux groupes ethniques originaires d’Europe de l’Est et du Sud, d’Afrique du Nord et centrale ainsi que d’Indochine, qui se sont installés surtout dans les agglomérations majeures de la Belgique et en France depuis le milieu du XIXe siècle (cf. entre autres Marcellesi/ Laroussi 1997, 1178-1183).

Citation Information

Otto Winkelmann (2018). 2. Les frontières linguistiques de la Galloromania : vue d’ensemble. In Christina Ossenkop, Otto Winkelmann (Eds.), Manuel des frontières linguistiques dans la Romania (pp. 41–46). Berlin, Boston: De Gruyter. https://doi.org/10.1515/9783110313390-003

Book DOI: https://doi.org/10.1515/9783110313390

Online ISBN: 9783110313390

© 2018 Walter de Gruyter GmbH, Berlin/Munich/BostonGet Permission

Comments (0)

Please log in or register to comment.
Log in