Jump to ContentJump to Main Navigation
Show Summary Details
More options …

 

Zeitschrift für romanische Philologie

Ed. by Polzin-Haumann, Claudia / Schweickard, Wolfgang


CiteScore 2018: 0.12

SCImago Journal Rank (SJR) 2018: 0.145
Source Normalized Impact per Paper (SNIP) 2018: 0.193

Agenzia Nazionale di Valutazione del Sistema Universitario e della Ricerca: Classe A

Online
ISSN
1865-9063
See all formats and pricing
More options …
Volume 135, Issue 1

Issues

L’élaboration scripturale du francoprovençal au Moyen Âge

Prof. Dr. Hélène Carles
  • Corresponding author
  • Université de Strasbourg, Faculté des Lettres, Le Portique, 14 rue René Descartes, BP 80010, F-67084 Strasbourg Cedex, France
  • Email
  • Other articles by this author:
  • De Gruyter OnlineGoogle Scholar
/ Prof. Dr. Martin Glessgen
Published Online: 2019-03-12 | DOI: https://doi.org/10.1515/zrp-2019-0003

Abstract 

Francoprovençal has generally been viewed as an oral dialect group with a highly varied character (due to the mountainous regions of the Alps, the Jura and the Massif Central), and with no elaborated written textual tradition. The virtual absence of such a tradition may indeed be observed for the modern period (i.e. the second half of the second millennium). However, this is not the case for the medieval period, during which Francoprovençal underwent a process of elaboration similar to that of the neighbouring Romance languages, at first fragmentary and embedded in Latin. From these beginnings emerged a pure Romance scripta which remained in existence until the end of the 15th century, when it was replaced by French. This process remained incomplete, characterised by the continuous copresence of either Latin or French and essentially limited to legal and administrative documents. Nonetheless, the first half of the second millennium yields a complex written vernacular which displays both diatopic and diachronic variation, and which has never before undergone systematic analysis. The present contribution is based on a corpus of medieval documents from the Francoprovençal regions of France and Switzerland (approx. 700.000 words), digitised as part of the project Documents linguistiques galloromans and presented for the first time here. Taking one of the most salient and frequent phenomena as an example – the outcome of lat. /a/ in tonic free syllables (ˈpratu> Frpr. pra vs Fr. pré) – the authors assess the nature and extent of the presence of Francoprovençal in medieval scripturality, examining a total of 60.000 occurrences. The results thus obtained allow an interpretation of the historical development of Francoprovençal on the basis of entirely new evidence.

Keywords : Francoprovençal; scripturality; language elaboration; Middle Ages; scripta; language contact; Old French; corpus linguistics; documentary texts; historical phonetics

Mots-clés : francoprovençal; scripturalité[xxx]; élaboration linguistique; Moyen Âge; scriptae; contact linguistique; français ancien; linguistique de corpus; textes documentaires; phonétique historique

À la mémoire de Max Pfister,

le maître et l’ami

9 Bibliographie

  • Aebischer, Paul, Chrestomathie franco-provençale : recueil de textes franco-provençaux antérieurs à 1630, Bern, Francke, 1950.Google Scholar

  • Ammann-Doubliez, Chantal, « La Première Collection des lois » de Fribourg en Nuithonie, Basel, Schwabe, 2009.Google Scholar

  • Ammann-Doubliez, Chantal/Müller, Wulf, L’ordonnance fribourgeoise de 1363 sur les moulins, in : Bouvier, Jean-Claude/Gourc, Jacques/Pic, François (edd.), Mélanges offerts à Xavier Ravier, Toulouse, CNRS, 2003.Google Scholar

  • Aquino-Weber, Dorothée/Cotelli, Sara/Kristol, Andres (edd.), Sociolinguistique historique du domaine galloroman. Enjeux et méthodologies, Bern et al., Lang, 2009.Google Scholar

  • ARTEM = Chartes originales antérieures à 1121 conservées en France, publication en ligne, 2010, <www.cn-telma.fr/originaux> [dernière consultation 15/02/2018].Google Scholar

  • Ascoli, Graziadio Isaia, Schizzi franco-provenzali, Archivio glottologico italiano 3 (1878), 61–120.Google Scholar

  • Berchtold, Elisabeth, Dictionnaire de l’ancien francoprovençal. Conception d’un projet lexicographique et réalisation sectorielle [échantillon : lettre F-], Universités de Neuchâtel et de Lorraine, thèse, ms., 2018.Google Scholar

  • Bourciez, Edouard/Bourciez, Jean, Phonétique française. Etude historique, Paris, Klincksieck, 1967.Google Scholar

  • Brasseur, Patrice, Les infinitifs issus du latin « -are » dans les parlers bas-normands, Revue de linguistique romane 82 (2018), 93–134.Google Scholar

  • Brun, Auguste, Recherches historiques sur l’introduction du français dans les provinces du Midi, Paris, Champion, 1923.Google Scholar

  • Brunel, Clovis, Les plus anciennes chartes en langue provençale. Recueil des pièces originales antérieures au XIIIe siècle. Publiées avec une étude morphologique, Paris, Picard, 1926.Google Scholar

  • Brunel, Clovis, Les plus anciennes chartes en langue provençale. Recueil des pièces originales antérieures au XIIIe siècle. Supplément, Paris, Picard, 1952.Google Scholar

  • Bürli, Riccarda, Lieux d’écriture dans les domaines d’oïl et francoprovençal : paramètres linguistiques, mémoire de MA, Zürich, 2017. Google Scholar

  • Carles, Hélène, Ad fontes. Französische Texte des Mittelalters, 2008–2016 (<www.adfontes.uzh.ch/3200.php>). Google Scholar

  • Carles, Hélène, L’émergence de l’occitan pré-textuel. Analyse linguistique d’un corpus auvergnat (IXe–XIe s.), Strasbourg, ÉLiPhi/SLR, 2011.Google Scholar

  • Carles, Hélène, Trésor galloroman des origines (TGO). Les trajectoires étymologiques et géolinguistiques du lexique galloroman en contexte latin (ca 800–1120), Strasbourg, ÉLiPhi, 2017.Google Scholar

  • Carles, Hélène/Glessgen, Martin, Le vocabulaire régional dans la langue d’oïl orientale et sud-orientale au Moyen Âge, en préparation.Google Scholar

  • Chambon, Jean-Pierre, La francoprovençalité de Cluny au début du XIVe siècle (indices tirés de l’anthroponymie), in : Horiot, Brigitte/Schafroth, Elmar/Simoni-Aurembou, Marie-Rose (edd.), « Je parle, donc je suis ... de quelque part ». Mélanges offerts au professeur Lothar Wolf, Lyon, Centre d’Études linguistiques Jacques Goudet, H.S. 2, Université Lyon 3 Jean Moulin, 2005, 247–254.Google Scholar

  • Chambon, Jean-Pierre/Greub, Yan, Histoire des dialectes dans la Romania : Galloromania, in : Ernst, Gerhard/Gleßgen, Martin-Dietrich/Schmitt, Christian/Schweickard, Wolfgang (edd.), Romanische Sprachgeschichte / Histoire linguistique de la Romania, vol. 3, Berlin/New York, De Gruyter, 2008, 2499–2520. Google Scholar

  • Chambon, Jean-Pierre/Olivier, Philippe, L’histoire linguistique de l’Auvergne et du Velay : notes pour une synthèse provisoire, Travaux de Linguistique et de Philologie 38 (2000), 83–153.Google Scholar

  • Dees, Anthonij, Atlas des formes et des constructions des chartes françaises au 13e siècle, Tübingen, Niemeyer, 1980.Google Scholar

  • Dees, Anthonij, Dialectes et « scriptae » à l’époque de l’ancien français, Revue de linguistique romane 49 (1985), 87–117.Google Scholar

  • Devaux, André, Essai sur la langue vulgaire du Dauphiné septentrional au Moyen Âge, Paris/Lyon, Welter/Auguste Cote, 11892 [Genève, Slatkine, 21968].Google Scholar

  • Devaux, André/Ronjat, Jules, Comptes consulaires de Grenoble en langue vulgaire (1338–1340), Revue des langues romanes 55 (1912), 145–382.Google Scholar

  • DocLing = Documents linguistiques galloromans. Édition électronique, dirigée par Martin Glessgen, en collaboration avec Hélène Carles/Frédéric Duval/Paul Videsott, 32016, <www.rose.uzh.ch/docling>.Google Scholar

  • Duraffour, Antonin, La langue des comptes syndicaux de Châtillon-les-Dombes (1385–1500), Bourg, Imprimerie du Courrier de l’Ain, 1925.Google Scholar

  • Duraffour, Antonin, En marge du Terrier de Chazelles, in : Gardette, Pierre, et al. (edd.), Mélanges J. Saunier, Lyon, Facultés catholiques, 1944, 219–236.Google Scholar

  • Durdilly, Paulette, Nouveaux fragments du livre de comptes d’un marchand lyonnais, Revue de linguistique romane 28 (1964), 375–407.Google Scholar

  • Durdilly, Paulette, Extraits du livre de comptes de J. Panczus, receveur de tailles à Lyon, in : Mélanges de linguistique et de philologie romanes offerts à Pierre Gardette, Paris, Klincksieck, 1966, 135–146.Google Scholar

  • Durdilly, Paulette, Écrivait-on encore en dialecte à Lyon vers la fin du XIVe siècle ?, Revue de linguistique romane 36 (1972), 376–383.Google Scholar

  • Durdilly, Paulette, Documents linguistiques de la France (série francoprovençale). Documents Linguistiques du Lyonnais (1225–1425), Paris, CNRS, 1975.Google Scholar

  • Durdilly, Paulette, Quelques témoins de la langue écrite à Lyon au XVe siècle, Vox Romanica 40 (1981), 104–111.Google Scholar

  • Duval, Frédéric, Miroir des classiques-2. Les traductions galloromanes du « Corpus juris civilis ». Répertoire électronique, 2016, <http://elec.enc.sorbonne.fr/miroirdesclassiques> [dernière consultation 15/02/2018].Google Scholar

  • Englebert, Annick, Introduction à la phonétique historique du français, Bruxelles, De Boeck/Duculot, 2009.Google Scholar

  • Fouché, Pierre, Phonétique historique du français, 3 vol., Paris, Klincksieck, 1952.Google Scholar

  • Fréchet, Claudine, Les Comptes de Thoire et Villard d’après des registres allant de 1361 à 1371. AD Côte d’Or B 8240, in : Aux racines du francoprovençal. Actes du Centre d’études francoprovençales « René Willien », Saint-Nicolas, 20–21 décembre 2003, Aoste, Région autonome de la Vallée d’Aoste, 2004, 71–80.Google Scholar

  • Fuhrer, Lorraine, Édition des plus anciens documents linguistiques de Fribourg, en préparation.Google Scholar

  • Gardette, Pierre, Les textes non littéraires et le vocabulaire francoprovençal / Explication de quelques mots extraits d’un tarif de péage de Belleville-sur-Saône au XIVe siècle / Projet d’un glossaire du vieux francoprovençal, Revue de linguistique romane 26 (1962), 363–394.Google Scholar

  • Gardette, Pierre, Le francoprovençal écrit en Lyonnais et en Forez au moyen âge, Revue de linguistique romane 32 (1968), 70–99.Google Scholar

  • Gardette, Pierre, Le francoprovençal, son histoire, ses origines, in : Moignet, Gérard/Lassalle, Roger, Actes du 5e congrès international de langue et littérature d’oc et d’études francoprovençales, Paris, Les Belles Lettres, 1974, 294–305.Google Scholar

  • Gärtner, Kurt/Holtus, Günter (edd.), Beiträge zum Sprachkontakt und zu den Urkundensprachen zwischen Maas und Rhein, Trier, Trierer Historische Forschungen, 1995.Google Scholar

  • Gärtner, Kurt/Holtus, Günter (edd.), Urkundensprachen im germanisch-romanischen Grenzgebiet, Mainz, Zabern, 1997.Google Scholar

  • Gärtner, Kurt/Holtus, Günter (edd.), Überlieferungs- und Aneignungsprozesse im 13. und 14. Jahrhundert auf dem Gebiet der westmitteldeutschen und ostfranzösischen Urkunden- und Literatursprachen, Trier, Kliomedia, 2005.Google Scholar

  • Gasca Queirazza, Giuliano, Individuazione di elementi di francoprovenzale nelle carte e documenti latini medievali della Val d’Aosta, in : Aux racines du francoprovençal. Actes du Centre d’études francoprovençales « René Willien », Saint-Nicolas, 20–21 décembre 2003, Aoste, Région autonome de la Vallée d’Aoste, 2004, 87–94.Google Scholar

  • Gauthier, Jules, Les documents franc-comtois des archives de Neuchâtel (Suisse), Besançon, Imprimeries Dodivers, 1880.Google Scholar

  • Gauthier, Jules, Recueil de quarante-huit chartes françaises de 1227 à 1280 pour servir à l’étude du dialecte franc-comtois, in : Académie de Besançon (ed.), Mémoires et documents pour servir à l’histoire de la Franche-Comté, Besançon, Jacquin, 1900, 521–574.Google Scholar

  • Gavillet, Bernadette, Anciens documents en langue française conservés dans les archives des cantons de Vaud et de Genève, Neuchâtel, ms., 2011.Google Scholar

  • Glessgen, Martin, Les lieux d’écritures dans les chartes lorraines du XIIIe siècle, Revue de linguistique romane 72 (2008), 413–540.Google Scholar

  • Glessgen, Martin, Linguistique romane. Domaines et méthodes en linguistique française et romane, Paris, Colin, 22012 (12007) (= 2012a).Google Scholar

  • Glessgen, Martin, Trajectoires et perspectives en scriptologie romane, Medioevo romanzo 36 (2012), 5–23 (= 2012b).Google Scholar

  • Glessgen, Martin, L’écrit documentaire et le projet des « Plus anciens documents linguistiques de la France », in : Trotter, David (ed.), Manuel de la philologie de l’édition, Berlin/Boston, De Gruyter, 2015, 267–295.Google Scholar

  • Glessgen, Martin, La régionalité lexicale au Moyen Âge : hypothèses, constats et perspectives, in : id./Trotter, David, La régionalité lexicale du français au Moyen Âge, Strasbourg, ÉLiPhi, 2016, 1–34.Google Scholar

  • Glessgen, Martin, La genèse d’une norme en français au Moyen Âge : mythe et réalité du « francien », Revue de linguistique romane 81 (2017), 313–398.Google Scholar

  • Glessgen, Martin, Les « documents linguistiques » de la France. Histoire, présent et perspectives d’un projet centenaire, in : Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres (CRAI) 161/3 (Juillet à Octobre 2017), 2018, 1239–1270.Google Scholar

  • Glessgen, Martin/Tittel, Sabine, Le « Dictionnaire d’ancien gascon » électronique (DAGél), in : Antonelli, Roberto/Glessgen, Martin/Videsott, Paul (edd.), Atti del XXVIII Congresso internazionale di linguistica e filologia romanza (Roma, 18–23 luglio 2016), vol. 1, Strasbourg, SLR/ÉLiPhi, 2018, 799–813.Google Scholar

  • Glessgen, Martin/Tittel, Sabine, L’intégration du vocabulaire des « Documents linguistiques galloromans » dans le DEAF électronique, en préparation.Google Scholar

  • Glessgen, Martin/Videsott, Paul, L’élaboration du lexique français médiéval – variation diatopique, sélection et changement lexicaux, Romanistisches Jahrbuch 68 (2017), 64–89.Google Scholar

  • Goebl, Hans, « Le Rey est mort, vive le Roy ». Nouveaux regards sur la scriptologie, Travaux de linguistique et de littérature 12:1 (1975), 145–210 (= 1975a).Google Scholar

  • Goebl, Hans, Qu’est-ce que la scriptologie ?, Medioevo Romanzo 2 (1975), 3–43 (= 1975b).Google Scholar

  • Goebl, Hans, « Verba volant, scripta manent ». Quelques remarques à propos de la « scripta » normande, Revue de linguistique romane 43 (1979), 344–399.Google Scholar

  • Goebl, Hans/Smečka, Pavel, L’interprétation dialectométrique des atlas « scripturaux » d’Antonij Dees, Revue de linguistique romane 80 (2016), 321–368.Google Scholar

  • Gonon, Marguerite, La vie religieuse en Forez au XIVe siècle et son vocabulaire d’après les testaments, Archivium latinitatis medii aevi 30 (1960), 233–286.Google Scholar

  • Gonon, Marguerite, La vie familiale en Forez au XIVe siècle et son vocabulaire d’après les testaments, Paris, Les Belles Lettres, 1961 [= Thèse Lettres Strasbourg, 1959].Google Scholar

  • Gonon, Marguerite, Glossaire forézien du 15e siècle, d’après les testaments, Revue de linguistique romane 28 (1964), 408–445 ; 29 (1965), 141–186, 314–358. Google Scholar

  • Gonon, Marguerite, L’inventaire des biens d’un citoyen de Lyon en 1327, in : Mélanges de linguistique et de philologie romanes offerts à Monseigneur Pierre Gardette, Strasbourg/Paris, Klincksieck, 1966.Google Scholar

  • Gonon, Marguerite, Documents linguistiques de la France (série francoprovençale). Documents linguistiques du Forez (1260–1498), Paris, CNRS, 1974.Google Scholar

  • Gonon, Marguerite, Latin, français et francoprovençal en Lyonnais et Forez à la fin du Moyen-Age, in : Centre d’études francoprovençales « René Willien » (ed.), Histoire linguistique de la Vallée d’Aoste du Moyen Age au XVIIIe siècle, Aoste, Région autonome de la Vallée d’Aoste, 1985, 48–52.Google Scholar

  • Gossen, Carl Theodor, Untersuchungen zur jurassischen Scripta, Vox Romanica 23 (1964), 321–354.Google Scholar

  • Gossen, Carl Theodor, La scripta bourguignonne et le francoprovençal, Revue roumaine de linguistique 10 (1965), 455–460.Google Scholar

  • Gossen, Carl Theodor, Französische Skriptastudien, Wien, Österreichische Akademie der Wissenschaften, 1967.Google Scholar

  • Gossen, Carl Theodor, Graphème et phonème : le problème central de l’étude des langues écrites du Moyen Âge, Revue de linguistique romane 32 (1968), 1–16.Google Scholar

  • Gossen, Carl Theodor, Considérations sur la « scripta » « para-francoprovençale », Revue de linguistique romane 34 (1970), 326–348.Google Scholar

  • Grübl, Klaus, La standardisation du français au Moyen Âge : point de vue scriptologique, Revue de linguistique romane 77 (2013), 343–383.Google Scholar

  • Grübl, Klaus, Varietätenkontakt und Standardisierung im mittelalterlichen Französisch. Theorie, Forschungsgeschichte und Untersuchung eines Urkundenkorpus aus Beauvais (1241–1455), Tübingen, Narr, 2014.Google Scholar

  • Grübl, Klaus, Ce que les chartes nous apprennent sur la variation et le changement linguistique au Moyen Âge : l’exemple de la déclinaison bicasuelle de l’ancien français, Revue de linguistique romane 79 (2015), 33–69.Google Scholar

  • Grüner, Laure, Contribution à l’histoire du lexique francoprovençal : structures et méthode rédactionnelle pour un dictionnaire étymologique [échantillon : lettre F-], ms. Universités de Neuchâtel et de Lorraine.Google Scholar

  • Guichard, Georges, et al., Chartes du Forez antérieures au XIVe siècle, Macon/Paris, Protat/Klincksieck, 1933–1980.Google Scholar

  • Hafner, Hans, Grundzüge einer Lautlehre des Altfrankoprovenzalischen, Bern, Francke,1955.Google Scholar

  • Hasselrot, Bengt, Les limites du francoprovençal et l’aire de « nostron », Revue de linguistique romane 30 (1966), 257–266.Google Scholar

  • Hilty, Gerold, Les plus anciens textes français et l’origine du standard, in : Knecht, Pierre/Marzys, Zygmunt/Destraz, Dominique (edd.), Écriture, langues communes et normes. Actes du Colloque tenu à l’Université de Neuchâtel (21–23 sept. 1988), Neuchâtel/Genève, Universités, 1993, 9–16.Google Scholar

  • Horiot, Brigitte, Pronoms et déterminatifs en ancien francoprovençal, in : Marzys, Zygmunt/Voillat, François (edd.), Colloque de dialectologie francoprovençale (Neuchâtel, 23–27 sept. 1969), Neuchâtel, Faculté des Lettres/Genève, Droz, 1971, 125–150.Google Scholar

  • Horiot, Brigitte, Recherches sur la morphologie de l’ancien francoprovençal, Revue de linguistique romane 36 (1972), 1–74.Google Scholar

  • Horiot, Brigitte/Du Pouget, Marc, Un journal de recette du péage de Belleville au XVe siècle, Revue de linguistique romane 54 (1990), 93–142.Google Scholar

  • Jeanjaquet, Jules, Un document inédit du français dialectal de Fribourg au XIVe siècle, in : Aus romanischen Sprachen und Literaturen. Festschrift Heinrich Morf zur Feier seiner fünfund-zwanzigjährigen Lehrtätigkeit von seinen Schülern dargebracht, Halle, Niemeyer, 1905, 271–296.Google Scholar

  • Jud, Jakob, Observations sur le lexique de la Franche-Comté et du francoprovençal, in : Studies in French language and mediæval litterature presented du Professor Mildred K. Pope, Manchester, University Press, 225–240. Google Scholar

  • Kabatek, Johannes, Die Bolognesische Renaissance und der Ausbau romanischer Sprachen. Juristische Diskurstraditionen und Sprachentwicklung in Südfrankreich und Spanien im 12. und 13. Jahrhundert, Tübingen, Niemeyer, 2005.Google Scholar

  • Kihaï, Dumitru, Écriture et pouvoir au 13e siècle en Champagne : identification des principaux lieux d’écriture, Thèse de doctorat, Zürich/Strasbourg, 2011.Google Scholar

  • Koch, Peter, Pour une typologie conceptionnelle et médiale des plus anciens documents/monuments des langues romanes, in : Selig, Maria/Frank, Barbara/Hartmann, Jörg (edd.), Le passage à l’écrit des langues romanes, Tübingen, Narr, 1993, 39–81.Google Scholar

  • Kristol, Andres, À la découverte de l’ancien francoprovençal : le témoignage de la toponymie haut-valaisanne, in : Colligere atque tradere : études d’ethnographie alpine et de dialectologie francoprovençale. Mélanges offerts à Alexis Bétemps, Saint-Christophe, Aoste, BREL, Région autonome de la Vallée d’Aoste, 2003, 111–119.Google Scholar

  • Kristol, Andres, Sur les traces du francoprovençal prélittéraire : l’enseignement des toponymes d’origine francoprovençale dans la Romania submersa en Suisse occidentale, in : Aux racines du francoprovençal. Actes du Centre d’études francoprovençales « René Willien », Saint-Nicolas, 20–21 décembre 2003, Aoste, Région autonome de la Vallée d’Aoste, 2004, 23–38.Google Scholar

  • Kristol, Andres, Dialectologie synchronique et diachronique, disciplines complémentaires. Ce que les études dialectales en synchronie peuvent apporter à la linguistique diachronique, in : Ayres-Bennett, Wendy/Rainsford, Thomas M. (edd.), L’histoire du français : états des lieux et perspectives, Paris, Garnier, 2014, 137–157.Google Scholar

  • Kristol, Andres, Francoprovençal, in : Ledgeway, Adam/Maiden, Martin (edd.), The Oxford Guide to the Romance Languages, Oxford, University Press, 2016, 350–362.Google Scholar

  • La Chaussée (de), François, Initiation à la phonétique historique de l’ancien français, Paris, Klincksieck, 1989.Google Scholar

  • Lescuyer-Mondésert, Jeanne-Marie, Construction, entretien, réparation des fortifications aux XIIIeet XIVe siècles dans les régions qui correspondent à l’actuel département de l’Ain, d’après les documents non littéraires, Bulletin philologique et historique du Comité des travaux historiques et scientifiques (1978), 165–181.Google Scholar

  • Lescuyer-Mondésert, Jeanne-Marie, Structure et entretien des étangs de Bresse et de Dombes à la fin du XIIIeet au début du XIVe siècle, Art et histoire des pays de l’Ain (1979 [1980]), 18–49.Google Scholar

  • Lescuyer-Mondésert, Jeanne-Marie, Gippons et chapirons ; estiveaulz et solars ; seya, futayne, cendal et autres « garnimenz » de la vie domestique, d’après le registre de Loyes et Villars, B8240, des Archives départementales de la Côte-d’Or, in : Dialectologie, histoire et folklore. Mélanges offerts à Ernest Schüle pour son 70e anniversaire, Bern, Francke, 1983, 220–230.Google Scholar

  • Lodge, Anthony, A Sociolinguistic History of Parisian French, Cambridge, Cambridge University Press, 2004.Google Scholar

  • Lodge, Anthony, La sociolinguistique historique et le problème des données, in : Aquino-Weber, Dorothée/Cotelli, Sara/Kristol, Andres (edd.), Sociolinguistique historique du domaine galloroman. Enjeux et méthodologies, Bern et al., Lang, 2009, 199–219.Google Scholar

  • Lüdi, Georges, Mehrsprachige Rede in Freiburger Ratsmanualen des 15. Jahrhunderts, Vox Romanica 44 (1985), 163–188.Google Scholar

  • Lüdi, Georges, Un exemple de polyglossie : Fribourg i. Ue. aux XIVe/XVe siècles, in : Rencontres régionales. Actes du troisième Colloque régional de linguistique, Strasbourg 28–29 avril 1988, Strasbourg, USHS, 1989, 257–276.Google Scholar

  • Lusignan, Serge, Essai d’histoire sociolinguistique. Le français picard au Moyen Âge, Paris, Garnier, 2012.Google Scholar

  • Maffei Boillat, Stefania, Le Mariale lyonnais (Paris, BNF, fr. 818) : édition, traduction et étude linguistique, Strasbourg, ÉLiPhi, 2015.Google Scholar

  • Maffei Boillat, Stefania, Un censier vaudois du XIVe siècle en langue vulgaire, in : ead./Corbellari, Alain, L’aventure du sens. Mélanges de philologie provençale en l’honneur de François Zufferey, Strasbourg, ÉLiPhi, 2016, 123–146. Google Scholar

  • Mallet, Edouard, Chartes inédites relatives à la ville et au diocèse de Genève et antérieures à l’année 1312, Genève/Paris, Société d’Histoire et d’Archéologie de Genève, 1862.Google Scholar

  • Marguerat, Philippe, Documents linguistiques de la Suisse romande (XIIIe–XVe), Thèse dactylographiée de l’École des Chartes, 1960.Google Scholar

  • Marguerat, Philippe, Pratiques juridiques et usages linguistiques dans le domaine francoprovençal du XIIIe au XVIe siècle, in : Marzys, Zygmunt/Voillat, François (edd.), Colloque de dialectologie francoprovençale (Neuchâtel, 23–27 sept. 1969), Neuchâtel/Genève, Faculté des Lettres/Droz, 1971, 151–172.Google Scholar

  • Marzys, Zygmunt, De la « scripta » au patois littéraire : à propos de la langue des textes francoprovençaux antérieurs au XIXe siècle, Vox Romanica 37 (1978), 193–213.Google Scholar

  • Marzys, Zygmunt, Une charte jurassienne inédite du début du XIVe siècle, in : Cerquiglini-Toulet, Jacqueline/Collet, Olivier (edd.), Mélanges de philologie et de littérature médiévales offerts à Michel Burger, Neuchâtel/Genève, Université/Droz, 1994, 139–151.Google Scholar

  • Marzys, Zygmunt/Scheurer, Rémy, Latin et langue vulgaire dans les chartes de Bellelay au XIVe siècle, in : Knoepfler, Denis (ed.), Nomen latinum, Neuchâtel/Genève, Faculté des Lettres/Droz, 1997, 299–316.Google Scholar

  • Marzys, Zygmunt/Voillat, François, Actes [du] Colloque de dialectologie francoprovençale, (Neuchâtel, 23–27 sept. 1969), Neuchâtel/Genève, Faculté des Lettres/Droz, 1971.Google Scholar

  • Matile, Georges-Auguste, Monuments de l’histoire de Neuchâtel publiés par les ordres et aux frais de Sa Majesté Frédéric-Guillaume IV, roi de Prusse, prince souverain de Neuchâtel et Valangin, 2 vol., Neuchâtel, Attinger, 1844–1848.Google Scholar

  • Meyer, Paul, Maître Pierre Cudrifin, horloger, et la ville de Romans, Romania 21 (1892), 39–49.Google Scholar

  • Meyer, Paul, Documents linguistiques du Midi de la France, Paris, Champion, 1909.Google Scholar

  • Müller, Wulf, A propos de la « scripta » fribourgeoise, Vox Romanica 40 (1981), 77–84.Google Scholar

  • Müller, Wulf, Le démonstratif « cellour » en ancien fribourgeois (XIVe siècle), in : Cahiers Louis Gauchat. Bulletin du Centre de dialectologie et d’étude du français régional 1 (1990), 13–28.Google Scholar

  • Müller, Wulf, Sur la morphologie de l’ancien fribourgeois (14e siècle), in : Combettes, Bernard/Monsonego, Simone (edd.), Le moyen français, Paris, Didier, 1997, 131–141.Google Scholar

  • Müller, Wulf, Die Urkundensprache von Fribourg im 14. (und 15.) Jahrhundert, in : Gärtner, Kurt/Holtus, Günter/Rapp, Andrea/Völker, Harald (edd.), Skripta, Schreiblandschaften und Standardisierungstendenzen, Trier, Trierer Historische Forschungen, 2001, 245–256. Google Scholar

  • Pfister, Max, « Scripta » et koinè en ancien français aux XIIeet XIIIe siècles ?, in : Knecht, Pierre/Marzys, Zygmunt/Destraz, Dominique (edd.), Écriture, langues communes et normes. Actes du Colloque tenu à l’Université de Neuchâtel du 21 au 23 septembre 1988, Neuchâtel/Genève, Faculté des Lettres/Droz, 1993, 17–41.Google Scholar

  • Pfister, Max, Nordöstliche Skripten im Grenzbereich Germania-Romania vor 1300, in : Gärtner, Kurt/Holtus, Günter/Rapp, Andrea/Völker, Harald (edd.), Skripta, Schreiblandschaften und Standardisierungstendenzen, Trier, Trierer Historische Forschungen, 2001, 223–244.Google Scholar

  • Philipon, Édouard, Une page de l’histoire de Lyon pendant la guerre de Cent Ans. Le règlement fiscal de 1351, Lyon-Revue 5 (1883), 178–194 ; 228–247 ; 274–285.Google Scholar

  • Philipon, Édouard, Phonétique lyonnaise au XIVe siècle, Romania 13 (1884), 542–590.Google Scholar

  • Philipon, Édouard, Les bénéfices du Chapitre de Saint-Jean, à Saint-Germain-au-Mont-d’Or et à Poleymieux, d’après un terrier en dialecte lyonnais du XIIIe siècle, Revue lyonnaise 9 (1885), 420–425.Google Scholar

  • Philipon, Édouard, Le dialecte bressan aux XIIIeet XIVe siècles, Revue des patois 1 (1887), 11–57.Google Scholar

  • Philipon, Édouard, Morphologie du dialecte lyonnais aux XIIIeet XIVe siècles, Romania 30 (1901), 213–294.Google Scholar

  • Philipon, Édouard, Documents linguistiques du département de l’Ain, in : Meyer, Paul (ed.), Documents linguistiques du Midi de la France, Paris, Champion, 1909.Google Scholar

  • Philipon, Édouard, Les parlers du duché de Bourgogne aux XIIIeet XIVesiècles, Romania 39 (1910), 476–531.Google Scholar

  • Philipon, Édouard/Perrat, Charles, Le livre du vaillant des habitants de Lyon en 1388 : estimation des biens meubles et immeubles pour servir à l’assiette de la taille, Lyon, Impressions de M. Audin et cie., 1927.Google Scholar

  • Pierret, Jean-Marie, Phonétique historique du français et Notions de phonétique générale, Louvain-la-Neuve, Peeters, 1994.Google Scholar

  • Quaglia, Lucien/Theurillat, Jean-Marie/Schüle, Ernest, Les comptes de l’Hospice du Grand Saint-Bernard (1399–1477), Vallesia 28 (1973), 1–162 ; 30 (1975), 169–384.Google Scholar

  • Remacle, Louis, Le problème de l’ancien wallon, Liège, Faculté de Philosophie et Lettres, 1948.Google Scholar

  • Romaine, Suzanne, Socio-Historical Linguistics : its Status and Methodology, Cambridge, Cambridge University Press, 1982.Google Scholar

  • Romaine, Suzanne, Historical sociolinguistics : problems and methodology, in : Ammon, Ulrich/Dittmar, Norbert/Mattheier, Klaus J./Trudgill, Peter (edd.), Sociolinguistics. An International Handbook of the Science of Language and Society / Soziolinguistik. Ein internationales Handbuch zur Wissenschaft von Sprache und Gesellschaft, vol. 2, Berlin, De Gruyter, 1988, 1452–1469.Google Scholar

  • Royer, Louis/Thomas, Antoine, La Somme du code : texte dauphinois de la région de Grenoble publié d’après un manuscrit du XIIIe siècle appartenant à la bibliothèque du château d’Uriage, Paris, Imprimerie Nationale, 1929.Google Scholar

  • RSG = Ernst, Gerhard/Gleßgen, Martin-Dietrich/Schmitt, Christian/Schweickard, Wolfgang (edd.), Romanische Sprachgeschichte / Histoire linguistique de la Romania, 3 vol., Berlin/New York, Mouton/De Gruyter, 2003–2008.Google Scholar

  • Salmon, Gilbert, Phonétique et graphies des XIIIe–XVe siècles en Lyonnais-Forez, Bulletin de la Faculté des Lettres de Mulhouse 9 (1978), 49–70.Google Scholar

  • Scheurer, Rémy/Morerod, Jean-Daniel/Andres, Kristol, Documents linguistiques de la Suisse romande II. Documents en langue française antérieurs à la fin du XIVe siècle conservés dans le canton de Neuchâtel, à paraître.Google Scholar

  • Schmitt, Christian, À propos de la formation linguistique du domaine francoprovençal, Revue de linguistique romane 41 (1977), 91–103.Google Scholar

  • Schüle (1975) → Quaglia/Theurillat/Schüle.Google Scholar

  • Schüle, Ernest, Histoire et évolution des parlers francoprovençaux d’Italie (état des travaux et perspectives de recherches nouvelles), in : Lingue e dialetti nell’arco alpino occidentale. Atti del convegno internazionale di studio (Torino, 12–14 aprile 1976), Torino, Centro studi piemontesi, 1978, 127–140.Google Scholar

  • Schüle, Ernest/Scheurer, Rémy/Marzys, Zygmunt (edd.), Documents linguistiques de la Suisse romande, vol. 1: Documents en langue française antérieurs à la fin du XIVe siècle conservés dans les cantons du Jura et de Berne, Paris, CNFS, 2002.Google Scholar

  • Stimm, Helmut, Studien zur Entwicklungsgeschichte des Frankoprovenzalischen, Mainz/Wiesbaden, Akademie der Wissenschaften und der Literatur/Steiner, 1952.Google Scholar

  • Stimm, Helmut, Altfrankoprovenzalische Übersetzungen hagiographischer lateinischer Texte aus der Handschrift der Pariser Nationalbibliothek fr. 818. I. Prosalegenden, Mainz/Wiesbaden, Akademie der Wissenschaften und der Literatur/Steiner, 1955.Google Scholar

  • Straka, Georges, Les sons et les mots. Choix d’études de phonétique et de linguistique, Paris, Klincksieck, 1979. Google Scholar

  • TGO → Carles (2017).Google Scholar

  • Tinner, Sarah, Les lieux d’écriture dans les chartes franc-comtoises du XIIIe siècle, mémoire de MA, Zürich, 2009.Google Scholar

  • Tinner, Sarah, Les lieux d’écriture dans les chartes de la Franche-Comté, ms. Zürich, 2011.Google Scholar

  • Trouillat, Joseph/Vautrey, Louis, Monuments de l’histoire de l’ancien évêché de Bâle, 5 vol., Porrentruy, Michel/Gürtler, 1852–1867.Google Scholar

  • Tuaillon, Gaston, La littérature en francoprovençal avant 1700, Grenoble, ELLUG – Université Stendhal, 2001.Google Scholar

  • Videsott, Paul, Les débuts du français à la Chancellerie royale : analyse scriptologique des chartes de Philippe III (1250–1285), Revue de linguistique romane 77 (2013), 3–50.Google Scholar

  • Videsott, Paul, Les plus anciens documents en français de la chancellerie royale capétienne (1241–1300). Présentation et édition, Strasbourg, ÉLiPhi, 2015 (= 2015a).Google Scholar

  • Videsott, Paul, Comment écrivait la chancellerie royale capétienne au XIIIe siècle ? Un aperçu géo-quantitatif sur la base du Corpus des actes royaux vernaculaires du XIIIe siècle, Zeit-schrift für romanische Philologie 131 (2015), 863–910 (= 2015b).Google Scholar

  • Vieillard, Jeanne, Le latin des diplômes royaux et chartes privées de l’époque mérovingienne, Paris, Champion, 1927. Google Scholar

  • Villeneuve, Etienne de/Guigue, Marie-Claude, Cartulaire municipal de la ville de Lyon : privilèges, franchises, libertés et autres titres de la Commune : recueil formé au XIVe siècle, Genève, Mégariotis, 1978.Google Scholar

  • Vitali, David, Mit dem Latein am Ende ? Volkssprachlicher Einfluss in lateinischen Chartularen aus der Westschweiz, Bern, Lang, 2007.Google Scholar

  • Völker, Harald, Skripta und Variation. Untersuchungen zur Negation und zur Substantivflexion in altfranzösischen Urkunden des Grafschaft Luxemburg (1237–1281), Tübingen, Niemeyer, 2003.Google Scholar

  • Vurpas, Anne-Marie, Frankoprovenzalische Skriptae, in : Holtus, Günter/Metzeltin, Michael/Schmitt, Christian (edd.), Lexikon der Romanistischen Linguistik (LRL), vol. 2/2: Die einzelnen romanischen Sprachen und Sprachgebiete vom Mittelalter bis zur Renaissance, Tübingen, Niemeyer 1995, 389–405.Google Scholar

  • Werro, Romain/Berchtold, Jean/Gremaud, Jean, Recueil diplomatique du canton de Fribourg, Fribourg, Piller, 1839–1877.Google Scholar

  • Zink, Gaston, Phonétique historique du français, Paris, Presses universitaires de France, 31991.Google Scholar

  • Zufferey, François, Langues et parlers, in : Paravicini Bagliani, Agostino/Felber, Jean-Pierre/Morerod, Jean-Daniel/Pasche Véronique (edd.), Les pays romands au Moyen Age, Lausanne, Payot, 1997, 392–404. Google Scholar

  • Zufferey, François, Robert de Boron et la limite nord du francoprovençal, Revue de linguistique romane 70 (2006), 431–469.Google Scholar

About the article

Published Online: 2019-03-12

Published in Print: 2019-03-04


Citation Information: Zeitschrift für romanische Philologie, Volume 135, Issue 1, Pages 68–157, ISSN (Online) 1865-9063, ISSN (Print) 0049-8661, DOI: https://doi.org/10.1515/zrp-2019-0003.

Export Citation

© 2019 Walter de Gruyter GmbH, Berlin/Boston.Get Permission

Comments (0)

Please log in or register to comment.
Log in